Recherche

VISITES

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne

A 16 ans, lorsque j'embarquais sur les pétroliers de la Shell, j'emportais toujours dans mon sac une petite boite d'aquarelle, de l'encre de Chine, quelques plumes et du papier...
Il n'était pas rare que je débarque sans avoir réalisé quelques esquisses ou aquarelles des ports d'Amérique du Sud ou du Nord... de Port-Saïd et du Canal de Suez mais aussi de Liverpool, Rotterdam, Hambourg ou des ports de la Baltique... C'était dans les années 56, 57, 58..!!!
La Côte d'Afrique, le Cap de Bonne Espérance ou les rivages brulés du Golfe Persique remplissaient bien des pages...
Le dessin a toujours été une passion...

Il y a quelques jours, je viens de retrouver une aquarelle de Rotterdam faite en 1961... Algérie et Sénégal durant mon service militaire où je dessinais toujours...
Ensuite je n'ai eu de cesse, lors de voyages avec les copains, d'apporter le matériel adéquat... Egypte, Israël, Sénégal, Turquie, Tunisie, Sicile mais surtout le MAROC... Pays qui m'a le plus impressionné...

 

Depuis 20 ans, date à laquelle je réalisais les premiers portraits de Berbères Aït Hadiddou jusqu'à l'an dernier, où avec une équipe de peintres durant les séjours que j'organise au Maroc, je croquais encore les bourricots du souk de Sebt-Neknaffa, les chameaux de Merzouga mais aussi et surtout les fières silhouettes des fellahs de Tafraout...

Je ne conçois pas un voyage sans pinceaux et couleurs. Le dessin, le carnet sont de formidables moyens de communication entre l'artiste et son sujet si toutefois celui-ci joue le jeu, ce qui n'est pas toujours facile !!

Mais pour le "carnettiste", le voyage n'est cependant pas obligatoire...
L'Aventure peut commencer au coin de la rue, la matière est là et qui ne demande qu'à se laisser emporter sur des itinéraires de papier...

 

Copyright  2015 - DPC MULTIMEDIA BREST - Daniel PERAN